D'où viennent les fantômes?

 

Origine du fantôme 

                                                                                        

  Un « fantôme » (du grec « phantasma », fantasme, fantaisie…) est par définition  une apparition surnaturelle, un spectre, une image mouvante et irrationnelle d'une personne défunte. Créature surnaturelle par excellence, elle est la manifestation d'un esprit revenu de l'au-delà, ou ne pouvant y accéder, errant entre ce monde et le nôtre. Les fantômes résident dans ce plan intermédiaire soit pour tourmenter les vivants, soit aider des proches, ou encore en rédemption pour des actes mauvais de leur vie passée.

L'origine des fantômes est quant à elle plus obscure et se perd dans la nuit des temps. On ne peut avancer ni dates, ni preuves. Nous ne disposons à l'heure actuelle que de théories et d'hypothèses, et nos fondements reposent sur des « il semble » et « s'il on peut dire ».Déjà chez les Grec, on déposait une pièce de monnaie sur chaque œil d'un défunt pour que celui-ci puisse payer au « passeur » son voyage vers l'au-delà. Les égyptiens momifiaient leurs morts et les enterraient avec de la nourriture et des objets pour qu'ils ne manquent de rien après leur trépas. Pour les Romains, un défunt devenait fantôme s'il n'avait pas été inhumé. Pour les chrétiens, l'hypothèse la plus généralement reconnue est celle de fantômes à l'origine bien vivants, sans aucune connotation surnaturelle. Il est par ailleurs fondé que l'émergence du purgatoire par l'église est liée directement a cette omniprésence des morts dans notre monde ; celle-ci, exaspérée, trouva par ce lieu de rassemblement, un biais pour canaliser leur profusion. Il devenait alors incontournable que « voir » un fantôme signifiait voir une apparition, une vision. Leur caractère matériel s'estompa donc peu à peu, et le fantôme devint une intervention du Malin provoquant une illusion.

 

 

Existence du fantôme

 

 

  Que l'on se place d'un point de vue scientifique ou parapsychologique, aucune étude n'a certifié leur existence ; de même, le fait que les fantômes soit associés à une mort violente n'a encore pas été prouvé. Nous ne disposons que de témoignages, émanant parfois de personnes dignes de foi, d'apparitions de fantômes ; et bien que l'on y décèle aucun truquage ni supercherie, la possibilité d'un rêve éveillé ou d'une hallucination reste envisageable. Les parapsychologues pensent que les apparitions sont directement reliées à l'inconscient collectif. La science pour sa part, différencie dans ses études les ectoplasmes et la hantise des fantômes :

-L'ectoplasme : ce serait une substance matérielle de couleur verdâtre créée par un fantôme et visible pour les hommes. Les faux médiums ont longtemps eu recours aux ectoplasmes pour asseoir leur crédibilité. Mais avec l'introduction de moyens scientifiques tels que la caméra à infrarouge, la seule vérité mise à jour fût celle de leur supercherie.

-La hantise des fantômes : il existe deux sortes de hantises ; la première est la hantise de lieu. Elle est logiquement attribuée à un endroit précis où se sont déroulés un ou plusieurs évènements tragiques. La seconde est la hantise de personne : elle se traduit par un sentiment de présence, de fascination angoissée, de sensations de variations de température et de troubles du sommeil ; ce sont par exemples les cas de Poltergeist. Dans la hantise de lieu comme dans celle de personne, le sujet aura l'impression qu'une présence extérieure agit de manière invisible te diffuse.

La science reste plus que réservée sur la véracité de ces phénomènes, et en attribue la cause à notre psychisme : le sujet serait victime de vision hallucinatoire (image d'un souvenir qui revient à la mémoire sous forme d'hallucination), ou de paralysie du sommeil (le corps se paralyse normalement en entrant dans le sommeil mais le sujet garde sa conscience).

 

 

Reconnaître un fantôme

 

 

  Voici quelques particularités des fantômes qui peuvent nous aider à les repérer :

 

·         Un fantôme ne cligne pas des paupières ;

·         Un fantôme peut provoquer une sensation d'étouffement ou de pression chez un sujet assez proche de lui.

·         Un fantôme s'accompagne souvent d'une forte baisse de température à l'endroit où il se trouve.

·         Un fantôme peut être perçu par un animal domestique, comme un chat ou un chien.

·         Un fantôme peut devenir de plus en plus transparent, disparaître totalement et ne laisser aucune empreinte derrière lui.

·         Un fantôme peut être traversé par notre corps physique mais peut aussi créer une ombre ou cacher une source de lumière en passant devant celle-ci.

·         Un fantôme peut être vu collectivement ou par un sujet seul, la sensibilité de la personne étant très importante pour voir et/ou entendre un fantôme.

·         Un fantôme peut traverser les objets matériels (portes, murs, etc.…).

 

 

Voir aussi :

·         Spiritisme ou comment invoquer les morts

·         Photos de fantômes

·         Diaporama fantômes

·         Vidéos fantômes

 

                                                                           

 

 

 

 

La vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort.

[Xavier Bichat] Recherches physiologiques sur la vie et la mort

 

 

 

 



04/03/2008
26 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 504 autres membres